Nautic 2022: belle entrée en la matière!

Le Salon Nautic a commencé ce week-end avec beaucoup d’activité et la visite de personnalités du monde de la plaisance. Le Corsaire s’impose dans le temps comme le bateau a budget modéré et au plaisirs sans limite.

Nous vous rappelons que nous sommes sur le stand F17 du Hall 1, pour VOUS et que nous vous y attendons!

Venez nous rendre visite!

La préparation du stand touche à sa fin…

Bulletin décembre 2022

Commençons par les bonnes, voire très bonnes nouvelles.
En premier lieu l’augmentation de l’effectif de l’AS Corsaire qui a retrouvé les chiffres d’avant la crise sanitaire. Nous avons eu le plaisir d’accueillir 49 nouveaux membres cette année !

Qu’ils soient les bienvenus et surtout qu’ils n’hésitent pas à s’investir dans la vie de la série, en venant à nos rencontres sur l’eau, en participant à notre forum*, à l’assemblée générale…

L’autre bonne nouvelle est le retour aux valeurs antérieures des participations aux régates, dont nous parle en détail notre secrétaire sportif dans les pages suivantes.

Nous sommes ainsi passés de 92 Corsaire inscrits aux régates phares 2021 (ou lors de la dernière édition disputée) à 112 bateaux en 2022.

Ce constat d’une augmentation de 22% est un marqueur significatif ! Il est bon d’ajouter qu’au delà de ces bons chiffres, tout ceci se déroule dans une ambiance et une convivialité remarquables et remarquées.

L’activité croisière n’est bien entendu pas en reste. Au cours de cette année vous avez lu dans les bulletins le compte rendu de la croisière du Nouvel An du Gitan, la croisière de Gwenili en Croatie dont la deuxième partie est publiée dans ce numéro ; vous y trouverez aussi la croisière rapide de Korrigan pour rejoindre le National Corsaire. À ce propos, on rappelle qu’il s’agit là d’une des formes les plus abouties de croisière: non seulement parce qu’elle permet d’espérer rapporter chez soi pour un an un célèbre trophée envié de tous, mais surtout parce qu’elle permet la réunion de ces deux activités parfaitement complémentaires.

Continuer la lecture

Nautic de Paris 2022

Le Salon Nautique aura bien lieu cette année du 3 au 10 décembre, porte de Versailles – Hall 1. A l’issue d’une année, ou nous avons pu reprendre pleinement nos activités, nous vous attendons avec enthousiasme sur le stand F 17.

On rappelle à nos nombreux licenciés que Nautic Festival (organisateur du Nautic) offre une entrée gratuite au salon.
Pour accéder à l’offre, dirigez vous vers acheter vos billets puis sélectionnez Licencié FFVoile. Terminez en remplissant le formulaire.

Concernant l’AG, son organisation a dû être totalement remaniée cette année pour s’adapter à la réorganisation du Nautic. Elle aura donc lieu l‘après midi du samedi 10 décembre dans une salle du salon nautique louée pour 2 heures. En conséquence, il est impératif de commencer à 15h00 en nous rejoignant sur le stand.

Après l’AG, un buffet dînatoire « tiré du sac » sera organisé sur le stand mais avec boissons offertes par l’AS et ce jusqu’au bout de la nocturne, soit 22 heures.

On vous attend nombreux!!

42 nuits

Croisière en Croatie

Lorsque l’on retourne sur les lieux d’une croisière que l’on a adorée, après quelques années, (la dernière remonte à 4 ans), il y a souvent une petite appréhension : est-ce que ce sera aussi bien ? Est-ce que ce n’est pas devenu trop tourisme-de-masse depuis le temps ?…

Eh bien ça vaut toujours autant le déplacement !

Même si depuis Dennemont en IDF, club où est basé Gwennili, cela fait un aller-retour de 3500 kms (!), soit 5 jours pour la route. Que l’on passe par l’Italie ou bien l’Allemagne, c’est plus ou moins la même chose, sauf qu’en Allemagne les autoroutes sont gratuites. Dans tous les cas, nous dormons dans le bateau pendant le trajet, tels de vrais romanichels avec leurs roulottes ; ça interpelle la plupart du temps les propriétaires des terrains quand on leur demande l’autorisation de stationner pour la nuit dans leurs champs, mais à chaque fois la magie du Corsaire agit : “C’est juste pour une nuit ?” – “Vous repartez demain ?” – ”Alors c’est d’accord. Et au fait, vous allez où comme ça avec votre joli bateau ?”
L’année dernière en plein Covid, en revenant d’une croisière en Espagne (Le tour de Minorque) on nous a dit : “C’est bon mais il faut que la doyenne vous accepte”. (!)
Surprise, quand on a vu la “doyenne” arriver : c’était la cheffe d’un troupeau de mouton, elle a commencé par renifler l’étrave du bateau puis la remorque et finalement est passée devant nous comme si de rien n’était, le reste du troupeau a suivi, on était acceptés. Vous l’aurez compris quand les voyages sont aussi longs nous sommes en “mode croisière”
dès que le bateau est attelé à la voiture. Cette croisière-ci nous aura fait dormir 42 nuits de suite dans le bateau. Quand on aime on ne compte pas ! Surtout quand on est à la retraite depuis 3 mois.

Petit déjeuner sous le taud dans l’anse de Postire

Arrivée à Split sans encombre après 2 jours et demi de transhumance. Split est un point de départ incontournable pour faire les îles de l’Adriatique. Bonne nouvelle depuis cette année : plus de taxe de navigation à payer, les bateaux de moins de 6 mètres ne sont plus concernés. Yes. Mais mauvaise surprise : la petite marina où nous avions nos habitudes (mise à l’eau et surtout parking gratuit pour la voiture et la remorque) a changé de gestionnaire et le capitaine du port nous fait comprendre dans un langage « croato-british » qu’il ne peut rien faire pour nous. Ça commence mal ! Nous passerons la matinée à
chercher les capitaines des différentes marinas pour s’entendre dire à chaque fois : “Le capitaine… Il est au bistrot !”


Vous voulez avoir accès à la totalité de ce passionnant compte rendu de croisière de Gwenili en Croatie? N’hésitez pas! Adhérez à l’AS Corsaire et retrouvez la totalité de l’article dans les bulletins numéro 235 et numéro 236.

Bulletin septembre 2022

Une belle année !

La saison Corsaire 2022 n’est bien sûr pas terminée, mais elle aura déjà bénéficié de superbes rassemblements comme la Coupe de Rivière à Ouistreham, le National Corsaire à Granville ou la récente Coupe de l’Atlantique au Crouesty sans oublier la RAMTS qui prend sa place dans le calendrier.

La modeste participation quantitative au GPEN est une exception qui ne doit plus se voir : il faudra impérativement se retrouver à plus de 15 bateaux en 2023 !

Au moment où ces lignes sont écrites, restent à venir la 4C et les Voiles d’Automne. De très belles participations y sont attendues, comme toujours associées à la convivialité de nos rencontres.

Revenons sur ce National Corsaire à Granville : le fait de passer en un an de 28 à 38 bateaux est un premier point à la signification très forte. L’organisation en aura été sans faille et nous avons tous gardé un grand souvenir de l’accueil du YCG, du tour de Chausey réalisé au cours de la Myth of Malham cup, de la pause déjeuner dans le chenal Beauchamp au milieu de l’archipel (voire de la baignade, vous en avez vu les photos, avec des centaines d’autres, sur le forum), et aussi d’autres beaux moments sur l’eau et à terre, comme l’autre arrêt déjeuner à Port-mer, à côté de Cancale. Je tiens ici à citer et à remercier l’ensemble du YCG, bien sûr son président Gilles Lezan avec tous les bénévoles du club et nos amis les corsairistes granvillais Arnauld Leroux et Anne-Marie Besnier, qui ont œuvré dans la coulisse pour la réussite de ce rassemblement avec le succès que l’on sait. Une réunion du Conseil d’Administration de l’AS Corsaire se tenait comme de coutume le lundi du National. Un point de son ordre du jour concernait les modifications possibles dans le déroulement de la semaine du National Corsaire, le souci principal étant d’éviter de nous faire prendre la route avec nos remorques le samedi. On rappelle que ce sujet avait été abordé sur le forum en février dernier, dans Régates phares.

Continuer la lecture

Compte-rendu Voiles d’Automne 2022

Remontée vers la première marque

Une superbe édition avec 22 bateaux présents dont 4 bateaux suisses et comme toujours le bel accueil et la belle ambiance du CNVA.
Quelle  prestation de Quentin Freymond et Jean-Michel Kalbfuss ! Ils ont gagné les 4 courses à bord de Gerbera. Derrière, la flotte a tout essayé …

Soleil et un peu de vent vendredi, gris avec un peu plus de vent mais pas trop (et de pluie) le samedi et pas assez de vent dimanche pour lancer une cinquième course.