Croisière de Gwennili à Ibiza

C’est quand il fait gris, froid et que le taux d’ensoleillement  est minimum qu’on est dans les meilleures conditions pour choisir sa prochaine destination pour une croisière. En Juillet 2021 nous avions fait le tour de Minorque avec Gwennili et un petit relent  de « J’y retournerai bien » flottait dans l’air lors de nos choix.

Cependant un dicton nous influençait en nous disant : « qu’il ne faut pas revenir sur les lieux  d’une croisière qu’on a bien aimée, en général on est souvent déçu… » . Le choix fut simple : Majorque, trop de monde ça va être la foire, Minorque c’était déjà fait, Ibiza  s’imposait donc naturellement .

Ibiza une île à deux visages :

Le premier, le plus connu est celui de la fête, du bling-bling avec une population désœuvrée par l’alcool. Par bonheur ils sont concentrés dans 3 lieux bien répertoriés qu’il suffit d’éviter si ce n’est pas notre tasse de thé. L’autre visage lui, moins connu, est encore  très nature, calme, cool, simple, bref tout ce qu’on recherche.  

Reste plus qu’à choisir le port où l’on mettra à l’eau le bateau (en espérant que ce sera plus simple que lors de notre dernier passage en Croatie). Après étude minutieuse du guide Imray, le Puerto de Sta Eulalia  coche toutes les cases, ce sera donc lui notre point de départ pour faire le tour de l’île.

27 Juin 23

Lever de soleil sur l’arrivée à Ibiza

Après une nuit de traversée sans encombre, parti la veille de Barcelone, le ferry nous débarque au lever du soleil dans le grand port principal de l’île : Puerto de Ibiza.

Photo 1 levé de soleil arrivée à Ibiza

Il ne nous reste plus qu’une vingtaine de kilomètres à faire (une formalité après les 1100 kms des jours précédents) pour arriver à la marina de Santa Eulalia et mettre le bateau à l’eau.


Vous voulez avoir accès à la totalité de ce passionnant compte rendu de croisière de Nelly et Pierre Garin – FRA 12773 ? N’hésitez pas! Adhérez à l’AS Corsaire et retrouvez la totalité de l’article dans le bulletin numéro 240.